L'inexistence de JÚsus sur papier

Cette bibliographie succincte ne comporte que des livres publiés en français. Vous pouvez aussi consulter la bibliographie d'Acharya (auteur mythiste) en anglais.

Les ouvrages d'historiens se trouvent sur la page de bibliographie.



Paul-Louis Couchoud et ses amis

La négation de l'historicité de Jésus est lancée en France par Couchoud en 1923, avec un long article intitulé "L'énigme de Jésus", dans le Mercure de France. Le Mystère de Jésus en est une version augmentée, publié l'année suivante. Après ce coup d'essai, Couchoud publiera un livre sur le sujet tous les quatorze ans (en 1937 et 1951). La livraison de 1937 suscitera une réponse de Loisy (voir l'autre bibliographie). Couchoud entraînera plusieurs auteurs autour de ces tentatives de négation. Nous citons ici un recueil de trois conférences prononcé par Couchoud et ses amis au début des années 30, dans le cadre de l'Union Rationaliste.

  • Paul-Louis Couchoud, Le Mystère de Jésus - F. Rieder et Cie, Paris 1924.
  •  
  • Prosper Alfaric, Paul-Louis Couchoud et Albert Bayet, Le problème de Jésus et les origines du christianisme, Bibliothèque Rationaliste, Les Oeuvres représentatives, Paris, 1932
  • [critique à venir]
  • Paul-Louis Couchoud, Jésus le Dieu fait homme, Les Presses Universitaires de France, Paris 1937.
  •  
  • Paul-Louis Couchoud, Le Dieu Jésus - Gallimard, Paris 1951.
  •  



    John Allegro

    Un spécialiste des manuscrits de la mer morte qui se convertit au mythisme. Peut-être un cas unique. Mais est-ce vraiment un exemple ? Les mythistes s'en réclament peu.

  • John M. Allegro, Le Champignon sacré et la Croix, Albin Michel, 1971 (parution originale : the sacred Mushroom and the Cross, Hodder and Soughton, Londres, 1970).
  • [critique à venir]



    Bernard Dubourg

    Agrégé de philosophie, Bernard Dubourg pense que les évangiles ont été écrits d'abord en hébreux, puis traduits en grec. Il tente de retrouver la version originale, en s'appuyant sur des considérations arithmétiques. Sa reconstruction l'amène à conclure que Jésus a été inventé pour que le calcul tombe juste.

  • Bernard Dubourg, L'invention de Jésus en deux tomes, Gallimard L'infini, 1987-1989
  • [critique à venir]



    Suzel Fuzeau-Braesch

    La spécialiste auto-proclamée de l'astrologie scientifique se lance dans les études bibliques. Le résultat est à la hauteur de ses ouvrages précédents : plus laborieux que convaincant.

  • Suzel Fuzeau-Braesch, Le Dieu unique et le récit de JÚsus : Analyse des mythes fondateurs, L'Harmattan, collection religion et sciences humaines, 1999.
  • [critique à venir]


     
     




    Accueil
     
    Plan du site
     
    Haut de page